le 02 décembre 2017

Un évènement international et méconnu

 

Le week-end du 2 décembre a eu lieu, à Adélaïde, un des événements les plus suivis de l’année en Australie et en Angleterre. En effet, le match 2 des Ashes Test s’est déroulé dans cette ville. Cette rencontre se déroule en 5 matchs dans différentes villes du pays organisateur, étendue sur une période d’un mois et demi. Cette année, les matchs ont lieu à Perth, Adélaïde, Melbourne, Sydney et Brisbane. Cette série de tests est une opposition entre l’équipe de cricket d’Angleterre et celle d’Australie. À l’issue de ces matchs, l’équipe remportant au moins 3 manches se voit décerner le trophée, qui a la particularité de tenir dans la paume d’une main.

Un peu d’histoire

Cette rencontre opposant tout le temps les mêmes équipes a lieu depuis 1882, tous les 2 ans, une fois en Angleterre et la fois suivante en Australie. Le match 1 avait eu lieu à Brisbane. En général, chaque match commence le Samedi et se finit le mercredi. C’est une forme de cricket qui se joue sur 5 jours d’affilé, avec souvent, plus de 10 heures de jeu par jour. Pour résumé il y a 11 batteurs par équipe. Ces derniers changent seulement lorsque ceux-ci sont éliminés, ce qui, dans certains cas prend plusieurs heures. Lorsque les 11 batteurs sont éliminés par l’équipe adverse c’est alors à l’autre équipe de battre. Certains batteurs restent plusieurs heures ce qui fait que la rencontre se déroule sur 4 ou 5 jours.

Une ambiance rarement vue

Je décide d’y aller le Dimanche afin de rester devant le match à mon auberge le samedi, et, de comprendre les règles à l’aide d’un australien venu spécialement de Brisbane pour ce match. Ce dernier suivra les 5 matchs à travers le pays. Il avait posé ses vacances uniquement pour l’occasion (pour vous dire l’importance de l’événement). Les règles ne sont pas si difficiles que je le croyais à comprendre. Je vous écrirai un article sous peu pour vous en expliquer le fonctionnement simplifié. Pour un petit avant-goût, c’est l’équipe qui cumule le plus de runs qui s’impose. Ces runs sont effectués par les 2 batteurs au centre du terrain, juste après avoir battu la balle assez loin pour faire le plus de runs possible. Si la balle sort du terrain c’est 6 runs d’office sans courir, et, si la balle touche les limites du terrain en ayant touché le sol avant, c’est 4 runs sans courir.

Mais vous vous doutez bien que sur un match qui dure près de 10 heures par jour, l’ambiance dans les tribunes doit y être particulière. Je me suis retrouvé dans la zone de la General Admission et je dois dire que je n’ai pas été déçu. Les gens faisaient que boire toute la journée sous un soleil de plomb. J’ai vu des actions assez surréalistes, devant la police qui ne savait quoi faire. Attention je ne parle pas de bagarres ou d’affrontements. Juste des personnes sautant dans des tas d’ordures, tous déguisés, faisant de fausses interviews, trinquant. En même temps, il est assez difficile de rester concentré sur l’évènement toute la journée.

Le match

L’Australie s’est imposée ici, et s’est même imposée dans toutes les villes, finissant sur un 5-0. Je vous avoue que j’ai dû rester 4-5 heures à l’évènement en prenant assez de plaisir en regardant, vu que je comprenais ce qu’il se passait et en plus en profitant pleinement de l’ambiance incroyable.

Astuce : Si vous avez l’occasion d’assister à une rencontre opposant 2 équipes nationales sur ce format-là, n’hésitez pas à vous y rendre au moins 1 jour. Si rien ne vous arrête, rendez-vous en General admission, debout, pour passer un bon moment.

Plus d’articles sur Adélaïde