le 11 Novembre 2017

Premier match de football en Australie

Mon premier événement à Adélaïde a été un match de football entre Adélaïde FC et Newcastle Jets.

En me rendant au stade en tramway j’ai rencontré un « ultra »  d’Adélaïde qui après une bonne demi-heure de discussion m’a proposé de l’accompagner dans la partie leur étant réservé (plutôt sympa comme premier évènement pour quelqu’un qui déteste les tribunes présidentielles trop aseptisées à mon goût).

Nous nous rendîmes dans la partie réservée aux ultras où se trouve une petite cinquantaine de personnes vraiment concernées par les chants et animations des tribunes. Je suis avec mon maillot de Nice qui passe à peu près inaperçu car, ce sont quasiment les mêmes couleurs que le club d’Adélaïde à dominance rouge.

Du niveau de milieu de tableau de ligue 2

Le match en lui-même n’est pas fou, mais les deux équipes rejoignent le vestiaire sur un score de parité 1-1.

Je profite de la mi-temps pour descendre me prendre une bière de la même marque que le nom du stade.

A mon retour je décide de descendre au premier rang et d’y accrocher mon drapeau de la France. Je suis encore hésitant quant à cette pratique, car c’est seulement mon troisième évènement en Australie avec mon drapeau. Je l’accroche et ça se passe plutôt bien, personne me disant de l’enlever.

En regardant sur l’écran géant je vois que lors de chaque attaque d’Adélaide, mon drapeau apparaît sur le côté ce qui me procure je l’avoue un petit sentiment de réussite. Newcastle réussit entre temps à mettre un second but qui donnera la victoire finale

À la fin du match je rentre avec mon nouvel « ami » ultra qui me propose de l’accompagner lors des prochains matchs. Il m’explique que le niveau n’est vraiment pas terrible et ce match a bel et bien confirmé cela. Je lui demande s’il connaît un peu le football européen et il me cite quelques joueurs (les plus connus) et me pose beaucoup de questions sur les stades en Europe. J’en profite pour lui montrer quelques photos du Camp Nou, il trouve cela hallucinant et aimerait qu’un jour le Coopers Stadium soit plein à craquer comme c’est le cas dans l’antre du FC Barcelone.

Astuce : Achetez la place la moins chère et rendez-vous avec le KOP sur la droite du terrain quand vous êtes en présidentielle.

Plus d’articles sur Adélaïde