le 25 Novembre 2017

Un évènement atypique

 

Vous avez dit fléchettes ?

 

Le 25 Novembre est à marquer d’une pierre blanche dans mon voyage. Pour la première fois, je me suis rendu à une compétition de Fléchettes. Oui Oui, vous avez bien lu, des fléchettes ! C’était une compétition régionale (seulement avec des concurrents de l’état du South Australia).

A mon arrivée au point de rendez-vous, je me trouve devant un local assez vieillot sans aucune indication, je me dis alors que j’ai sûrement dû me tromper d’endroit. Je tente quand même ma chance, et heureusement, car c’était bien là. Un local très discret dans un quartier résidentiel.

En arrivant à l’intérieur je me rends vite compte que c’était plus une compétition locale « entre familles » sans aucune personne de l’extérieur. Des bébés étaient présents, des enfants couraient partout pendant la compétition où les compétiteurs buvaient des bières entres les différentes manches. Les arbitres étaient des membres de la famille ou bien des autres compétiteurs, bref tout de l’évènement local, bien loin des vidéos de championnats qui tournent sur le net où l’on voit des salles entières complètement folles dédiées à la compétition comme vous pouvez le voir sur cette vidéo.

 

On se prend au jeu

 

Mon premier réflexe est d’aller au bar pour trouver quelque chose de familier à ingurgiter. Il est 10h du matin, je me prends une Victoria Bitter et je m’assois derrière les joueurs. Très vite, je ressens les regards des personnes qui se demandent, aussi bien que moi, qu’est-ce que je fais ici. Au final, passé ces premières minutes de tâtonnement, je me prends au jeu et je comprends quelques règles basiques. Le but aujourd’hui est simple, les joueurs partent d’un certain nombre de points et doivent se rapprocher au plus près du 0. C’est assez prenant et le temps passe assez vite. Je reste jusqu’à midi, heure de la pause déjeuner pour tous les participants.

 

Petit tour des lieux

 

J’en profite pour faire un tour de la salle où différents trophées sont exposés. Un joueur revient souvent : Peter Machin (lien bio) qui est sur des compétitions nationales depuis plus de 20 ans et qui est la fierté du club d’Adélaïde. J’ai pu le voir lors de l’évènement ce qui est une petite récompense, je dois le dire. Je demande ma fameuse photo avec mon drapeau à une personne qui accepte très gentiment. Au final, je pense que les personnes ont été étonnées de ma présence mais que ça ne les dérangeait pas plus que cela. Je reprends mon vélo de location et je repars pour les 5 kilomètres qui me séparent du centre.

Astuce : N’ayez pas peur de vous rendre à des compétitions même minimes, vous n’en sortirez jamais déçu.

Plus d’articles sur Adélaïde