du 15 au 18 janvier 2018

Jour 1 : 15 Janvier 2018

En route pour mon dernier grand chelem OK

Réservation dès Septembre

Pour ce dernier Grand Chelem j’ai réservé mes places dès l’ouverture des ventes (bien que pas nécessaire) mais mieux vaut assurer le coup! L’ouverture se fait aux alentours de fin septembre, début octobre. Je vous conseille de vous inscrire à la Newsletters afin de recevoir le mail pour l’ouverture des ventes (https://ausopen.com/).

J’avais réservé le pass multi sessions pour les 4 premières sessions de nuit sur la Rod Laver Arena. Chaque night session est composée de deux matchs : 1 féminin et 1 masculin (pour la première semaine), avec, bien souvent le meilleur match masculin de la journée ou un des cadors du circuit. Mon objectif étant de voir Roger Federer, j’ai sécurisé ma présence pour les 4 premières nuits. Ceci m’évitera la mauvaise expérience que j’ai pu avoir à l’US Open.

Le premier jour déjà incroyable…

Revenant de Tasmanie et du tournoi d’Hobart, le premier lundi du tournoi je suis arrivé seulement à 17H30. Je me précipite sur le court 13 afin de suivre la fin du match de Gilles Simon contre le roumain Copil. Le temps de lui soutirer une photo avec mon drapeau. Il me confie ce jour là, au bord du terrain, qu’il ne se sent pas au top (ce qui se confirmera par son abandon au tour suivant).

En me rendant sur le central je croise Benoît Daniel, le journaliste de Tennis d’Eurosport France, en compagnie d’Henri Lecomte. Nous échangeons quelques mots mais c’est surtout avec la femme de Mr Leconte que j’échange et qui me donne de précieux conseils pour mon aventure…

4ème et Dernier Central de Grand Chelem

Je file donc sur la Rod Laver Arena où commence la Night Session avec le numéro 1 mondial Rafael Nadal contre le dominicain Estrella Burgos. Le match en lui-même n’est qu’une formalité mais l’objectif d’aujourd’hui est ailleurs. J’ai accompli l’un de mes rêves : voir un match de tennis sur les 4 centrales de Grand Chelem. Je ressens une forme d’accomplissement, mais je ne m’attarde pas, dès la fin du match je cours d’annexe en annexe afin de suivre les autres français qui jouent encore.

Je fonce sur le Numéro 7 afin de suivre le 5ème set de Lucas Pouille. Il fait nuit, plus beaucoup de spectateurs, mais je suis là à l’encourager. D’ailleurs ces encouragements me vaudront les remerciements de son staff malgré sa défaite.

Un « autre tournoi » moins prestigieux

Je file ensuite sur le court 19 (de l’autre coté du stade) afin de suivre les derniers jeux du 5ème set entre le français Quentin Halys et le norvégien Ruud. Cela ne dure pas très longtemps malgré la résistance du français, le norvégien l’emporte. Il n’y a plus de français sur les courts annexes, seul JWT joue sur la Margaret Court mais je n’ai pas de billet pour accéder à ce court.

Je décide quand même de tenter ma chance. La personne me refuse l’entrée en me disant que mon billet me donne accès seulement à la Rod Laver Arena. Je vois à ce moment là un couple partir, je cours vers eux et leur demande leur place. Ils acceptent très gentiment et je peux donc entrer sur le cours afin de voir la fin du match . J’ai pu voir la fin du 2ème set et le 3ème. Le stade n’étant pas plein je me suis positionné derrière un des deux joueurs au 3ème rang entre quelques officiels. Je profite de cette fin de journée et passe même à 2 doigts de récupérer la balle envoyée par JO dans les tribunes. Le match se termine, il est près de 23H, fin de cette première journée à l’AO qui annonce des belles journées en perspective….

Les matchs vus:

Simon – Copil : Court 13

Nadal – Burgos : Rod laver Arena

Pouille – Bemelmans : Court 7

Halys – Ruud : Court 19

Tsonga – King : Margaret Court